« Que Demain soit meilleur »

Moments partagés avec un « Homme Debout », entre rêves et espoir, Jean Boussim, nous ouvre les portes de son cœur avec générosité.

Je suis arrivé en Belgique en 2011. Les causes sont multiples, le chemin n’a pas été facile.

Le lendemain, j’ai demandé ma protection, jusqu’à présent, cela n’a pas abouti. L’intégration a été facile grâce aux assistants sociaux. Je fais de petites formations en soudure. Au pays, je travaillais dans le domaine de la mécanique pour des groupes industriels. Comme je n’ai pas de diplôme, mon expérience n’est pas reconnue ici.

S’agissant de mes projets, pour l’instant je ne voudrais pas en parler. Généralement quand j’en parle, j’abandonne en cours de chemin. C’est certainement un défaut.

Je remercie la majorité des Belges qui comprennent notre situation, qui ont toujours de l’espoir pour nous. Beaucoup, d’ailleurs, n’arrivent pas à maîtriser les lois de chez eux. Malgré les difficultés qu’ils ont, dus au problème du Covid 19 qui nous empoisonne tous, ils nous soutiennent. Que demain soit meilleur.