Marie Christine Vergiat, vice-présidente de la Ligue des Droits de l’homme en France, ancienne député…

Edito

 

Après plus d’un an d’hibernation, dû à la pandémie du coronavirus, le « Tout premier quotidien en ligne rédigé par et pour des personnes en situation d’exil » revient avec de nouveaux habits et de nouveaux défis. Quel bonheur ! Nous vous invitons à le découvrir.  Notre nouveau site est épuré, la navigation intuitive pour coller au temps.  Le ton ne change pas:  toujours apporter la lumière et la joie dans ce qui nous rassemble : l’humain.

Depuis sa création en mars 2020, Migranstory a pris le parti de mieux raconter et faire découvrir les personnes en situation d’exil en véhiculant une image positive notamment à travers plus de témoignages, de récits, de paroles, de croisements des réflexions, des pratiques, des langages ; plus d’éclat sur ces héros qui déjouent la fatalité, fuient les « sales guerres ».

Migrant, casser l’image péjorative

Après cette période d’absence, nous revenons cette fois avec plus d’envie d’être au plus près de notre thématique, car bien souvent, et même toujours, les images du migrant sont tronquées.  Il est plus que jamais temps de casser les clichés !   

Grâce à une équipe éditoriale et managériale dynamique et efficace, MigranStory propose un contenu véritablement innovant avec des rubriques fortes et des plages digestes, dans un style toujours plus attrayant.

Prêts ? Alors, bonne lecture ! Julia Garlito Y Romo.