Premier quotidien en ligne rédigé par des personnes en situation d'exil

MigranStory
A proposContact

A LA UNE

Dans MigranCulture : Pierre – Emmanuel alias PE

Comment ne plus réduire les migrants à des silhouettes sans visage? L’humour peut-il apporter ce que les médias n’offrent pas? L’humoriste belge PE répond aux questions de MigranStory.

« On est toujours le migrant de quelqu’un « 

Pour lire le dernier article

Chaque jour un nouvel article est mis en ligne.
Pour voir celui de Alida Ymele Letchegie, artiste peintre vivant à Douala

Pour voir la dernière interview vidéo

Pour voir celui ci :
Guido Gryseels, Directeur Général du Royal Museum for Central Africa de Tervuren

MigranFood

Pour aller à la découverte de la cuisine d’ici et d’ailleurs

MigranChildren

Le monde vu et analysé par nos reporters juniors

MigranNews

Un arrêt utile sur l’actualité

MigranInterview

Véritables échanges à bâtons rompus

MigranCulture

Zoom sur les Artistes

MigranLove

Nos belles interviews sur leurs belles histoires 

Vos questions pour MigranPsycho

Pour son Lancement MigranStory

s’est présenté à plusieurs personnalités à l’occasion de la Foire du Livre. 

Durant le Festival Atlas of Transitions

De nombreux spectacles sont proposés au public notamment celui de Dominique Bela intitulé « Le chef est chef même en caleçon ».

L’occasion aussi de présenter MigranStory.

Pour nous soutenir

Toute collaboration / soutien à ce beau projet est la bienvenue.

Comment mettre en lumière la problématique des migrations en échappant aux faits divers ?

MigranStory est un quotidien en ligne qui explore de nouvelles manières de rendre visible les migrations, d’entendre la voix migrante. Le journal véhicule une image plus positive, tout en rendant, audibles les personnes en situation de migration à partir de leurs témoignages, leurs récits, leur parole. Dès lors, la version de leur histoire est mise en lumière.

Face à des discours et des images spectaculaires et sensationnalistes qui réduisent la migration à des traversées massives, incontrôlables et tragiques, qui engendrent des sentiments d’invasion et d’insécurité, nous souhaitons poser la question de notre responsabilité comment sortir du « grand spectacle » politique et médiatique, pour 

« dire la vérité du mieux possible» ? 

Ecrivez nous